Le Château Trnová


Le Château de Trnová est un authentique manoir familial qui peut aussi bien accueillir des réunions professionnelles que des manifestations privées. Situé non loin du centre de Prague (20 km), la structure et les equipements du chateau sont adaptés à l’organisation de conférences, de séminaires ou de formations ainsi qu’a l´organisation de mariages ou de concerts privés. En effet l environement de Trnová et le cadre naturel offrent une large gamme d’activités extérieures tandis que le Château possède de grandes capacités d’hébergement.



L´histoire du Château Trnová


Au cours de la deuxième décennie du 18e siècle, une exploitation seigneuriale voit le jour à Trnová. Plusieurs propriétaires s’y succèdent jusqu’au 12 Novembre 1759 ou le Château Trnová est racheté pour la somme de 20 300 pièces en or par le chevalier Kristián Josef Paulin von Gfässer, seigneur à Bratronice.
Kristián Josef Paulin, titulaire d’un diplôme de philosophie et de droit, est venu effectuer en Bohême (in praxi Bohemica) un stage professionnel afin de pouvoir mieux servir l’empereur. Il fut le propriétaire de Trnová pendant une trentaine d’années ou il a vécu avec son épouse et ses enfants. C’est a cette époque que la résidence de Trnová est pour la première fois est qualifié de Château alors que jusque la les écrits ne parlaient que de demeure seigneuriale.

En 1789, c’est Ferdinand de Schönfeld qui achète Trnová. Empreint de l’air du temps, Schönfeld s’emploie à améliorer l’agriculture. Etant convaincu que les jeunes issus du milieu paysan doivent apprendre les méthodes modernes de gestion, il fonde, en 1791, une école rattachée à l’exploitation pour permettre aux garçons âgés de 12 à 18 ans d’apprendre le métier d’agriculteur et d’effectuer un stage à l’exploitation seigneuriale. C’est à cette époque qu’il a fait construire un bâtiment en pierre qui abritait l’école communale élémentaire, l’appartement du maître ainsi qu’une école de gestion.

Le 28 juillet 1838, la ferme de Trnová est rachetée par Václav Škroup, le frère de František Škroup, compositeur et chef d’orchestre au Théâtre des Etats à Prague (Stavovské divadlo). Devenu plus tard chef de l’Opéra de Rotterdam il fut l’auteur du premier opéra avec un livret écrit en tchèque, Dráteník (Raccommodeur).
Lorsqu’il était propriétaire du Château il paraît que František traversait les bois pour descendre sur la falaise au-dessus de la Vltava (Moldau), jusqu’à un endroit appelé encore aujourd’hui Kazatelna (la Chaire). Le paysage qui s’offrait alors à lui, les bosquets, les prés et les champs l’ont inspiré lorsqu’il composait la musique qui accompagnait la pièce nommée Fidlovacka. La chanson finale de la pièce, interprétée par le violoniste aveugle, est devenue plus tard l’hymne national tchèque. La famille de Václav Škroup repose à présent dans un tombeau accolé à la paroi sud de la nef de l’église de Trnová.

En 1860, Trnová est rachetée par Vincenc (ou Cenek) Danek, un industriel tchèque bien connu, qui a fondé six ans auparavant, à Karlín (quartier de Prague), une usine de construction mécanique Danek a Spol. Une manufacture qui deviendra plus tard le groupe Ceskomoravská Kolben-Danek. Sa réussite dans le domaine industriel lui ont d’ailleurs valu d’être l’anobli ainsi que le droit de porter le nom von Esse.
Plus tard Vincenc Danek souhaite acquérir une propriété plus importante aussi il achète le Château de Tloskov et revend Trnová ou il n’aura vécu que quatre ans. Il le marque néanmoins d’une empreinte particulièrement significative. Il fait en effet construire le clocher avec l’horloge, restaurer le Château et réaménage l’espace l’intérieur ainsi que les façades extérieures. Le propriétaire suivant, Maximilien, seigneur libre Scharschmied d’Adlerstreu, y installe une brasserie qui fonctionnera jusqu’en 1895.

Au début du 20e siècle, l’exploitation, le manoir et les bâtiments agricoles appartiennent à Karel Koštál. A l’époque, c’est depuis Trnová que l’on assure la gestion du moulin d Holubov, du moulin Stehlík, du hameau Leznice (auberge) et du port fluvial U Hrncíre. Le village abrite alors une station de gendarmerie, une école à deux classes et un atelier de poterie.

Le 10 août 1907, c’est Václav Schloger qui rachète l’exploitation. Il se consacre notamment à la culture de céréales, à l’élevage de bovins, et fournit à la capitale un lait de première qualité. C’est à cette époque que Trnová accueille la célèbre chanteuse lyrique Ema Destinnová lors d un séjour au Château organisé par son beau-frère. Monsieur Schloger lui réserve une aile du Château, où elle s’installe avec son personnel après une tournée. A Trnová Ema Destinnová adore se promener dans la réserve de chasse, fusil à l’épaule, elle pratique la pêche et porte des ensembles avec pantalon, ce qui entraine de vives réactions à l’époque. Entre les années 1908 et 1911, elle continue à se rendre régulièrement à Trnová.

En 1950, la première coopérative agricole du canton voit le jour à Trnová et les biens de la famille Schloger sont alors confisqués. Le bâtiment du Château abrite dans un premier temps des archives pour devenir plus tard un entrepôt ; en 1967, le tout est racheté par un particulier.

Après la révolution de novembre 1989, le Château, l’exploitation et les terres, le tout relativement altéré, sont restitués à la famille de Václav Schloger. En 1994, le Ministère de la Culture de la République tchèque fait inscrire le Château sur la liste du patrimoine national.
En 2006, le Château est racheté par les époux Ivan et Lucie Pilip qui procède ensuite à sa restauration complète.

 

L’Architecture du Château Trnová

Le Château Trnová est reconstruit dans un style romantique dans les années cinquante, de nouvelles installations sont greffée sur le corps de bâtiments plus anciens. C est a cette epoque que le chateau acquiert son aspect actuel.La partie la plus ancienne du Château date de l’époque baroque, elle fut construite en 1688 pour héberger les dominicains de l’église Saint-Gilles (svatý Jiljí) de Prague.

C’est un petit bâtiment rectangulaire à un étage recouvert d’un toit à la Mansart, ponctué de lucarnes. Les espaces voûtés au rez-de-chaussée datent également de cette époque.
Par la suite, le Château n’a pas connu d’aménagements majeures pendant près d une centaine d’années.

Le Château acquiert sa forme actuelle au moment de la reconstruction réalisée entre 1860-1864 par le propriétaire de l’époque, Cenek Danek. C’est de cette époque que datent les deux avant-corps situés sur les côtés du bâtiment baroque original, ainsi que la salle de cérémonie, la terrasse et l’escalier situés à l’étage. C´est également à cette période qu’apparaissent la loggia ouverte, les tourelles d’angle ainsi que les cadres de fenêtres en relief.

Par la suite aucun des propriétaires n’a poursuivi les aménagements, et après la confiscation, des interventions malheureuses ont affecté le bâtiment qui abritait le centre d’apprentissage destiné aux éleveurs de chevaux et aux cavaliers professionnels.
Le Château continuait à se dégrader jusqu’en 2006, l’année à laquelle il a été récupéré par les nouveaux propriétaires. C’est grâce à eux qu’il a été pleinement réhabilité.

 

   © 2007 Château Trnová A propos du Château Trnová | Types de manifestations | Locaux a louer | Musique au Château Trnová | Contact